Taxonomie de Bloom

Généralités

Aussi appelé taxonomie des objectifs, elle permet de catégoriser et classer les objectifs d’une formation. Parmi  les diverses taxonomies, celle de Bloom est celle qui retient mon attention.  Il existe 6 niveaux d’objectifs qui sont répertoriés de la façon suivante :

La révision qui en a été faite en 1991 par Lorin Anderson reprend les mêmes principes mais modifie quelque peu les verbes utilisés. Cette taxonomie permet une classification des opérations intellectuelles mobilisées au cours d’un apprentissage. Divisé en 2 grandes parties, à savoir la mise en pratique pour les 3 verbes inférieurs et la réflexion sur les outils pour les 3 supérieurs, la taxonomie permet d’appréhender une formation de plusieurs façon et de savoir jusqu’où il est nécessaire d’aller suivant le niveau d’expertise voulu.
Tous ces niveaux sont intimement liés entre eux. Du premier niveau « mémoriser » jusqu’au niveau le plus haut « créer », cela correspond aux actions suivantes :

  • l’apprenant observe et se souvient de  l’information  (récitation/exercices auto-corrigés…),
  • l’apprenant comprend l’information et en saisi le sens (QCM),
  • l’apprenant utilise l’information et utilise des méthodes (mise en situation/simulation),
  • l’apprenant voit des modèles et organise les parties,
  • l’apprenant utilise des idées pour en créer de nouvelles,
  • l’apprenant apporte une critique et compare des idées.

L’évolution

Depuis le début, ma façon de  voir les choses vis-à-vis de l’apprentissage a largement évolué. Si au départ, le but n’était que de simplement présenter, j’ai évolué vers les verbes suivant de la taxonomie de Bloom, non forcément dans  l’ordre, mais avec surtout des objectifs beaucoup plus précis.

Mémoriser le cours est certes important, mais comprendre pourquoi l’est tout autant. Les 3 termes créer, évaluer et analyser ont été regroupés pour participer à la communauté de partage de la plateforme  de  formation.  En  effet,  l’apprenant,  en créant du contenu pour ses pairs, pourra alors se mettre en position de formateur et réfléchir à tous les aspects importants du cours. Il devra fournir une analyse sur ce cours et pourquoi il l’a fait, validé par un formateur, ce qui lui permettra d’augmenter son niveau d’expertise dans le domaine.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

 

*